« Cognac ville sinistrée de ses services publics, mon intervention au Conseil Régional | Accueil | Drame en plusieurs actes à L'AVANT-SCENE »

Commentaires

Jef

Lettre ouverte au patriarche
Mr Hardy, vous qui êtes l'ami du baudet du Poitou, celui là- même qui a démoli votre candidat idéal, votre fils préféré, au profit de votre second fils l'enfant terrible de la famille, l'impatient, comment pouvez vous dire que ce serait un drame si la gauche à cognac remportait les élections municipales. Le drame n'est-il pas ce qu'ont fait de Cognac vos héritiers. Aucun projet structurant, aucune vision sur l'avenir ; ils ont juste géré les affaires courantes et encore !Bradé la chirurgie publique au privé et vidé l'hôpital de sa substance, permis à Véolia et à ses prédécesseurs de s'enrichir sur le dos des cognaçais en leur vendant l'eau beaucoup trop chère, ils le reconnaissent eux mêmes maintenant mais en rajoutent tout de même une couche en re-signant pour 12ans, ils n'ont pas été capables de présenter un dossier correct pour obtenir des subventions pour une nouvelle piscine, ils n'ont pas réagi quand Hennessy ou Martell ont lancé des plans sociaux, ils sont incapables d'avoir un discours clair avec les clubs sportif de la ville, ils mettent les associations en situation difficile en baissant les subventions, enfin ils ont complètement abandonné les commerces, Cognac devient un désert,vos amis de l'UMP ,sa grande prêtresse Dati, avaleuse de tribunaux, Bussereau liquidateur de la seule ligne de TER que nous possédons à Cognac, Bertrand X destructeur des prud'hommes; et pendant ce temps que font vos héritiers, Mr Hardy ? Non cela ne serait pas un drame si la gauche l'emportait à Cognac, elle ne peut pas faire plus mal,mais ce n'est pas son objectif, e but de cette gauche cognaçaise unie ,ouverte et non sectaire comme l'accuse les vieux dinosaures de la droite à Cognac, son but est de dynamiser, revitaliser l'économie locale, le commerce, inscrire la ville dans un développement durable,enfin et surtout que tous les habitants de la cité trouvent leur place dans une véritable démocratie participative locale. Alors oui peut être le drame sera il pour vos amis qui ne seront plus les maîtres de la cité.

MJ

Bonjour,
Dire que confier à la gauche la ville de Cognac,serait un drame, c'est mépriser les plus de 52% d'électrices et d'électeurs qui ont permis l'élection de Marie-Line REYNAUD en juin dernier, je suis sûr qu'ils apprécieront ce point de vue. Contrairement à ce que pense Mr HARDY,et pour les cotoyer régulièrement, je peux témoigner, que les femmes et les hommes qui soutiennent Michel GOURINCHAS, jeunes, ouvriers, cadres,commerçants,professions libérales, ou retraités, sont tout à fait compétents et à l'écoute de toute la population Cognaçaise sans aucune distinction. Je n'ai aucun doute sur leur capacité à gérer les affaires municipales et à rassembler, de Crouin au centre ville, de la Chaudronne à St Martin, de StJacques aux Rentes. Ils seront j'en suis sûr à l'écoute des Cognaçais. L'attente est forte,elle ne sera pas deçue. Non Monsieur HARDY, le drame pour Cognac serait de reconduire une équipe, désavouée électoralement à plusieurs reprises, divisée, affichant une unité de façade, mais minée par de profondes animosités personnelles.L'avenir de Cognac passe par le soutient à Michel GOURINCHAS, sans sectarisme, mais avec la volonté, d'être au service du plus grand nombre.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.